Démultiplier ses plants

Produire en nombres, et à moindres frais, fleurs, légumes et arbustes ou rajeunir des plantes font partie des techniques à la portée du jardinier amateur. Zoom sur cinq méthodes de multiplication.

Il existe plusieurs méthodes pour multiplier les végétaux, en fonction du type de plantes. La multiplication s'effectue de façon naturelle (à partir de bulbilles, rejets ou stolons) ou artificielle (par marcottage, greffage ou bouturage).

Sommaire Marcottage - Greffage - Bouturage - Semer - Diviser Diviser La division convient aux plantes herbacées possédant une souche vivace, c'est-à-dire qui repousse chaque année. Comment, quand et quelles végétaux diviser ? La division des plantes. Avantage : la division donne des plantes identiques au pied mère, sans recourir à un matériel particulier. Inconvénient : inadaptée pour les végétaux à pivots, la division convient à ceux bien développés.  Read more
  • 0

Les 4 éléments d’intérêts apicoles, des plantes mellifères

Les différents produits des plantes dites «mellifères» Le nectar :

Élaboré par les fleurs « nectarifères », le nectar est composé d’eau et de plusieurs sucres. Les proportions de glucose et de fructose sont différentes d’une fleur à l’autre et détermineront la consistance du miel. Plus il y a de fructose, plus le miel sera liquide (miel d’acacia) plus il y aura de glucose il sera cristallisé (miel de bruyère).

La butineuse récolte le nectar avec sa langue, le stocke dans son jabot, et le ramène à la ruche. La longueur de la langue orientera le choix de fleurs à butiner. Malgré sa bonne production de nectar, le buddleia, aussi appelé arbre aux papillons, n’est pas visité par les abeilles domestiques de nos ruches, car leur langue est trop courte, c’est pourquoi d’autres espèces d’abeilles et les papillons dotés d’une trompe plus longue s’en chargent.

Lorsqu’une abeil…

Read more
  • 0

Cannabidiol (CBD), le point sur la législation

L'opportunité de légaliser le cannabis thérapeutique a ouvert un débat de société. L'heure est-elle venue pour le département de la Creuse d'exister sur un combat d'avant-garde ?

Les associations de malades l'appellent de leurs vœux et le contexte international semble dire que la France n'y échappera pas.

Depuis quelques mois, la Creuse fait feu de tout bois pour devenir un département pilote dans la culture du cannabis Thérapeutique ; dès l'instant où la proposition fut lancée par Eric Correia, élu Creusois et infirmier anesthésiste, de nombreux Creusois manifestèrent leur intérêt. Parmi eux, Jouany Chatoux et Nicolas Dupont, deux agriculteurs en quête de nouvelles orientations pour s'en sortir, se déclarent favorables à une telle culture. 

Si elle peut revitaliser l'économie du département et créer des emplois, il faudrait être fou pour laisser échapper ce nouvel "or v…

Read more
  • 0

Bouilleur de cru – Distillation familiale et réglementation

La législation sur la distillation est assez mal connue en France, et il y a beaucoup de préjugés et de confusion : voici quelques éléments de réponse (ce topo ne concerne pas les distilleries professionnelles, qui ont une réglementation différente).

Différence entre Bouilleur de cru professionnel et privilège de bouilleur de cru

Le bouilleur de cru professionnel possède un alambic (déclaré aux douanes bien entendu) et distille les fruits des gens. C'est sa profession. Les gens paient des taxes et rémunèrent son savoir faire. L'alambic se déplace de village en village. Cela se fait couramment en Auvergne, dans les Pays de Savoie, un peu dans le Jura.

Le privilège de bouilleur de cru : c'est un privilège que certaines personnes possèdent. Ils ne paient pas les 1000 premiers degrés d'alcool produit annuellement (ceux qui n'ont pas le privilège paient ces 1000 premier…

Read more
  • 0

Varroa Jacobsoni

Varroa est le seul genre de la famille des Varroidae. Cet acarien, parasite les abeilles, fait partie des causes possibles ou favorisantes du syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles domestiques  (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD).

Varroa destructor est une espèce d'acariens parasites de l'abeille adulte ainsi que des larves et des nymphes. Il est originaire de l'Asie du Sud-Est, où il vit aux dépens de l'abeille asiatique Apis cerana qui résiste à ses attaques, contrairement à l'abeille domestique européenne Apis mellifera. Ce parasite provoque des pertes économiques importantes en apiculture et il est une des causes de la diminution du nombre d'abeilles et la première cause de mortalité des colonies d'apis mellifera.

Ayant colonisé quasiment toutes les zones où Apis mellifera est présente, la varroose est désormais un problème d'ordre mondial. Read more

  • 1

Calendrier Floral apicole

Les variétés de plantes mellifères selon les besoins des agents pollinisateurs: Pour assurer aux abeilles une biodiversité suffisante à l’élaboration de leur miel et donc la pérennité de leur existence dans l’environnement, il faudrait planter des espèces mellifères diversifiées pour leur permettre l’accès aux 4 éléments dont elles ont une absolue nécessité. D'abord le nectar : passé de bouche en bouche par les abeilles ouvrières, il donne le miel Les sources de nectar : érable champêtre, colza, châtaigner, clémentinier, cotonéaster, vipérine, eucalyptus, framboisier, lavande, salicaire, luzerne, mélilot, vigne vierge, phacélie, brunelle, amandier, rhododendron, framboisier, moutarde, sophora du japon, pissenlit, sauge, thym, trèfle incarnat, trèfle blanc. Ensuite le pollen : la source de protéines indispensable à la colonie Les espèces sources de pollen : bouleau, marronnier, noisetier, aubépine, bourdaine, tournesol, coquelicot, brunelle, merisier, saule mars…
Read more
  • 0

Arbres & Arbustes Mellifères

Les plantations mellifères (2001) par Michèle Lagacherie & Bernard Cabannes

« La forêt fleurit aussi... » La forêt, souvent présentée comme une ennemie de l’apiculture à l’occasion de grands boisements, peut devenir une alliée, par la floraison des arbres et avec l’aide des sous-bois et des lisières. Les arbres sont utiles aux abeilles, mais en retour celles-ci sont utiles aux arbres et à toute la flore entomophile, dont elles assurent la pollinisation, et par conséquent la reproduction.

Intérêt mellifère des arbres et des arbustesL’intérêt mellifère d’une espèce d’arbre ou d’arbuste se traduit par la production d’une ressource utilisée par les abeilles pour élaborer un produit qui permet d’abord à la ruche de vivre, et que peut éventuellement récolter l’apiculteur. Plusieurs éléments essentiels participent à la vie d’une ruche :

Read more

  • 0

Beaujolais – «II est  arrivé»

«lI est arrivé», quelques mots simples vraisemblablement nés sur une  ardoise, accrochée, par un charismatique patron de bistrot, au-dessus de son zinc, qui ont fait florès. S’il s’agit bien d’un rendez-vous incontournable donné aux consommateurs du monde entier chaque troisième jeudi de novembre. Il est désormais coutume de dire «Ils sont arrivés», puisqu’il y a autant de Beaujolais et Beaujolais Villages Nouveaux que de viticulteurs.

Situation géographique

Le vignoble s'étend sur la rive droite de la Saône entre le sud de Mâcon et le nord de Lyon. Sur ce relief doux, ces immenses coteaux orientés dans toutes les directions descendent à faible altitude (entre 150m et 550m). Départements du Rhône et un peu de la Saône et Loire.

Historique

Le Beaujolais doit son nom à la maison des Beaujeu. La trace du premier seigneur de Beaujeu apparaît aux alentours de 950. Il s'a…

Read more
  • 3

Les Fromages AOC d’Auvergne

Le terroir est une aire géographique délimitée définie par une communauté humaine qui construit son histoire avec un ensemble de traits culturels distinctifs, de savoirs et de pratiques fondés sur un partenariat entre le milieu naturel et sa population. Ses savoir-faire typiques et originaux permettent une reconnaissance pour les produits ou les services originaires de cette aire et donc pour ses habitants. Les terroirs sont des espaces vivants et innovants.

Auvergne, ses fromages

Déguster les 5 fromages AOP d’Auvergne, c’est goûter la richesse des prairies auvergnates, de ses paysages et de ses valeurs.

En Auvergne, montagne volcanique aux paysages emblématiques, la nature préservée accueille une biodiversité d’une richesse remarquable. Les femmes et les hommes y ont perpétué des savoir-faire ancestraux garantissant ainsi des fromage…

Read more
  • 0

Le sel d’Epsom, la panacée

L’appellation "Epsom" est un hommage à une ville d'Angleterre du même nom où le sel a été découvert en 1618 par un agriculteur dont les vaches évitaient de boire l'eau d'un étang, à cause de son goût amer dû à la présence de sel.

Cependant, le sel d'Epsom était déjà connu comme étant un laxatif puissant dès la Haute Antiquité (années 3500 à 500 avant notre ère).

Le sel d'Epsom, c'est quoi ?

Le sel d'Epsom, également connu sous le nom scientifique de sulfate de magnésium, est un puissant minéral composé de magnésium, de soufre et d'oxygène. On le trouve en pharmacie, grande surface mais aussi sur Internet où il est très peu coûteux. Il est très utilisé pour soulager de nombreux problèmes de santé mineurs et en produits cosmétiques :

en sel de bain pour soulager les pieds endoloris, apaiser les douleurs musculaires, réduire le stress ; nettoyant pour la peau…
Read more
  • 0

Documentation Apicole

L’apiculteur n’est pas tributaire d’un diplôme. Mais, on ne passe pas de l’amateurisme au professionnalisme en un clin d’œil ou sur un coup de tête. Il ne suffit pas non plus d’être passionné par l’apiculture et d’aimer les abeilles et le miel, pour se proclamer, du jour au lendemain, apiculteur professionnel.

Entretenir un cheptel d’abeilles et produire du bon miel est un art qui s’apprend sur le terrain et qui se confirme au fil des années.

Se former à l'apiculture

L’apiculture est tout un art. Si vous sentez la passion germer et que vous pensez vous lancer dans cette aventure gratifiante, sachez qu’il existe plusieurs façons de maîtriser la pratique. Bien entendu, il faut commencer par avoir de la passion car comme dans tous les métiers, la technique ne suffira pas. Certains intrépides ont débuté leur activité après avoir parcouru des ouvrages écrits par des a…

Read more
  • 1

Symbiose mycorhizienne qui a fait la vie terrestre

La mycorhize est à la racine ce que l'abeille est à la flore

Les mycorhizes sont une symbiose ancestrale entre racines et certains champignons du sol ; datant de plus de 450 millions d’années. Des spores fossiles ont été retrouvées prouvant leur implication dans la colonisation du milieu terrestre par les plantes. Ces dernières se sont liées avec des partenaires, les champignons, pour les aider à s’adapter à un nouvel écosystème, le sol.

Sans les champignons, les plantes que nous connaissons n'existeraient pas ! Des champignons aident les plantes en les nourrissant et en les protégeant, en échange de produits de leur photosynthèse. Cette symbiose plante-champignon est à l'origine des écosystèmes terrestres actuels.

Les mycorhizes naissent donc de la rencontre entre un champignon mycorhizien et la racine d'une plante et uniquement à ce moment là. Cette rencontre permet aux …

Read more
  • 0

Les champignons – mycélium

Ce dossier propose un tour d'horizon des champignons, pour connaître les champignons toxiques, les champignons comestibles, découvrir les plus étranges et s'adonner à la cueillette en toute sécurité.

Guide des champignons

Les champignons comestibles par l’Homme, les lichens, les mycorhizes, les champignons parasites des arbres morts, les champignons toxiques, les moisissures, les champignons des maladies des arbres ou des plantes, tous ces champignons sont indispensables à la forêt.

Dans ce dossier :

La cueillette des champignons ; Les champignons et les animaux ; Les champignons étranges ; les champignons toxiques pour l’Homme ; Conservation des champignons ; Les mycotoxines ; Les liens entre champignon et forêt ; Guides des champignons Bonne découverte !

Read more

  • 0