Monnier Philippe

Affinage de fromages


Pont l’évêque, Livarot, Camembert, Neufchâtel . Fromages de Normandie

C’est un fromage neufchâtel fermier, fabriqué à Neufchâtel, qui a été consacré cette année au salon de l’agriculture… Le cœur de 200 g confectionné par Florence et Philippe Monnier, derniers producteurs artisanaux implantés dans la capitale du pays de Bray, a reçu la médaille d’or au Concours général agricole, porte de Versailles, lundi. L’an dernier, la Fromagerie du pays de Bray avait bien été, elle aussi, récompensée, mais il s’agit là d’un producteur plus… industriel. « C’est la seule ferme de vaches normandes à Neufchâtel, insiste Philippe Monnier. Nous sommes aussi les derniers à fabriquer du neufchâtel fermier dans la commune. » La petite entreprise se distingue également par la façon dont elle écoule sa production, c’est-à-dire à la ferme, directement auprès des consommateurs qui viennent acheter le fromage à pâte molle, ou sur le marché de Neufchâtel-en-Bray, le samedi matin. Les touristes de passage « Nous avons décidé il y a longtemps de nous passer d’intermédiaires, c’est la seule façon de vivre de notre travail sans être prélevés à toutes les étapes », confie Philippe Monnier. Les clients sont bien sûr des habitués, sûrs de trouver un produit de bonne qualité, mais aussi des touristes à la recherche d’un souvenir culinaire de leur passage dans la Boutonnière : « L’été, ils viennent à n’importe quelle heure de la journée, explique Forence Monnier. C’est contraignant, mais ça nous permet de vendre notre fromage à un prix moyen, sans être obligés de brader. » Ici, les quantités sont limitées, quinze tonnes par an en moyenne, et tout est réalisé sans intervention mécanique, le caillé est égoutté dans des torchons, les brocs à lait n’ont pas été remisés, le tout dans le strict respect de l’appellation d’origine protégée. « Je suis sûr de trouver ici un fromage de qualité », confie une cliente venue s’approvisionner, hier matin, et pas étonnée de la récompense attribuée au fromage des Monnier. Les cœurs, briques et briquettes seront bientôt agrémentés d’une étiquette blanche, décorée d’une feuille de chêne couleur or, signe de distinction des produits médaillés au concours général. « Les ventes devraient augmenter avec cette récompense, estime Florence Monnier. Les consommateurs recherchent ce genre de gage de qualité. » La dernière récompense de Florence Monnier au salon de l’agriculture remonte à 1996 : « Nous avions obtenu le bronze, comme en 1994, et avant l’or en 1991. Mais depuis, nous avons décidé de ne participer à aucun concours. » En 2010, au comice agricole neufchâtelois, la ferme Monnier fait son retour dans les concours locaux, avec succès : « Nous avons eu des récompenses, puis à la Fête du fromage, alors nous avons tenté l’aventure à Paris. » Cette première participation au concours général, après plus de dix ans d’absence, a été couronnée d’un succès immédiat : « C’est sûr, c’est une fierté. On va continuer encore quelques années… » F. W.


Earl Monnier,
Route de Gaillefontaine, 76 270 Neufchâtel-en-Bray.
Vente à la ferme du lundi au jeudi de 9 h à 12 h. Le vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Le samedi de 14 h à 18 h.
Siret : 41844200000018

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.