Les différents intérêts des plantes dites «mellifères»

Nonobstant l’eau, quelles sont 4 autres ressources dont ont besoin nos abeilles ?

Le nectar :

On l’a vu, la colonie reprend son développement dès les premières floraisons et les températures clémentes du printemps. Les grandes miellées n’auront lieu toutefois que lors d’abondantes floraisons et il faudra attendre cependant que les réserves épuisées durant l’hiver soient reconstituées dans le corps de ruche avant de placer la première hausse.

C’est à partir du nectar que les abeilles vont élaborer cette substance prodigieuse qu’est le miel. Le nectar est un liquide sucré contenant 70 à 80 % d’eau, il est produit par les nectaires des fleurs. Les abeilles butineuses aspirent ce liquide avec leur langue en entrant dans la fleur. Elles emplissent leur jabot et le régurgitent de retour à la ruche. Le transport d’un litre de nectar nécessite entre 20 000 et 100 000 voyages selon l’espèce visitée.

De retour à la ruche, la butineuse de nectar cherche des abeilles receveuses pour effectuer le transfert du chargement qu’elle a accumulé. La receveuse aspire avec sa langue le nectar régurgité par la butineuse au niveau de ses pièces buccales.

Cet échange terminé, l’abeille receveuse commence alors à réguriter le nectar sur ses pièces buccales, puis l’ingurgite à nouveau. Ce procédé favorisera l’évaporation de l’eau qui atteindra un taux de 18 à 20%. Pendant cette phase de régurgitation, les abeilles ajoutent des enzymes qu’elles sécrètent et qui transforment le saccharose en glucose et lévulose. Le nectar sera alors déposé dans les rayons et lorsqu’il sera suffisamment déshysraté, les abeilles operculeront les alvéoles à l’aide d’une capsule de cire imperméable, qui permettra sa conservation à long terme.
Ces provisions permettront à la colonie d’affronter les disettes et l’hiver.

Élaboré par les fleurs « nectarifères », le nectar est composé d’eau et de plusieurs sucres. Les proportions de glucose et de fructose sont différentes d’une fleur à l’autre et détermineront la consistance du miel. Plus il y a de fructose, plus le miel sera liquide (miel d’acacia) plus il y aura de glucose il sera cristallisé (miel de bruyère, de soja).

  • Les meilleures sources de nectar : érable champêtre, colza, châtaigner, clémentinier, cotonéaster, vipérine, eucalyptus, framboisier, lavande, salicaire, luzerne, mélilot, vigne vierge, phacélie, brunelle, amandier, rhododendron, moutarde, sophora du japon, pissenlit, sauge, thym, trèfle incarnat, trèfle blanc, tilleul…

Le pollen :

Le pollen des fleurs : sources de fibres

Produit des étamines des fleurs « pollinifères »: Cette fine poussière est libérée, pour permettre la fécondation des plantes. Le pollen est un actif de la ruche indispensable pour les abeilles, car il contribue à l’élevage des jeunes larves, grâce à sa concentration en protéines.

Le pollen est la source de protéines indispensable à la colonie. Les nourrices le mélangent à de l’eau et du miel afin d’en faire du pain d’abeille qui nourrira les larves. Quand les butineuses font une bonne rentrée de pollen, la reine est stimulée par cette poussière de fleur et pond de plus belle.

Le pollen est récolté par les abeilles puis transporté sous forme de petites pelotes, dans les corbeilles de leurs deux pattes arrière, mais aussi sur leur corps pourvu de poils. Le pollen est stocké à proximité du couvain et offre une palette de couleurs différentes selon la provenance.

    • Les meilleures sources de pollen : bouleau, marronnier, noisetier, aubépine, bourdaine, tournesol, coquelicot, brunelle, merisier, saule marsault, renouée du japon, bouillon blanc…

Le miellat (dérivé de miel et du suffixe -at) est un liquide épais et visqueux excrété par des insectes piqueurs suceurs (pucerons, cochenilles, Membracidae, etc.) qui se nourrissent directement de sève élaborée circulant dans le phloème, rejetant par leur tube anal ce liquide, sous forme de gouttelettes, qui se dépose sur les feuilles, tombe dans le milieu environnant ou est collecté par d’autres insectes. Ce liquide, issu des produits de la digestion qui ne sont ni assimilés ni transformés (90 à 95 % sucres et un peu d’acides aminés), joue un rôle important dans certaines interactions durables, notamment dites tri-trophiques entre fourmis, pucerons et plantes

 Les conditions météorologiques très sèches sont favorables à la récolte de miellat.

L’abeille à miel l’apprécie en complément ou en remplacement du nectar. Il produit un miel plutôt sombre et moins humide que le miel de nectar, également appelé miellat (miel de sapin, miel de forêt, miel de chêne, miellat du maquis corse…).

Ce miel (de miellat) est très prisé, particulièrement dans les pays anglo-saxons, où on l’appelle honeydew honey, du mot pour le miellat, honeydew (c’est-à-dire rosée de miel).

Le miel de metcalfa est un miellat tirant son nom non pas d’une plante, comme cela est courant pour les miels, mais directement du Metcalfa pruinosa, insecte d’origine américaine ayant colonisé le sud de la France (entre autres). C’est le seul miel qui porte le nom d’un animal.

La récolte de ce type de miel est très aléatoire car de nombreux facteurs (climatiques entre autres) influent sur la production. En effet, il est nécessaire que la plante, le puceron, et l’abeille puissent bénéficier de bonnes conditions, sachant que si la pluie, par exemple, convient à l’arbre, elle est plus que néfaste à l’abeille. Ce qui explique les irrégularités dans les récoltes.

La composition du miel de miellat est d’environ 16 % d’eau, 38 % de fructose, 27 % de glucose, 3 % de saccharose, 9 % de dextrose, 5 % de mélézitose, 7 % d’acides aminés et de minéraux.

La proportion du miellat dans le miel (dite indice ou indicateur de miellat ou “IM”) peut être révélée par la présence de spores de champignons, lors des études de « spectre pollinique ».

  • Les meilleures sources de miellat : le sapin blanc, les chênes,

La propolis :

Récoltée par les abeilles sur les conifères et les bourgeons des arbres, la résine est transformée en propolis dans la ruche. Mélangée avec de la cire et des sécrétions salivaires, la résine devient, grâce aux abeilles, un véritable mastic.
La propolis est utilisée par les ouvrières pour lisser les alvéoles, rigidifier les rayons et boucher les entrées d’air.
Ses propriétés fongicides et bactéricides servent aussi de médicament pour la colonie.

  • Les meilleures sources de propolis : lierre grimpant, le peuplier tremble, les résineux.

Les plantes mellifères à privilégier à proximité de la ruche :

Plus les ressources sont proches, moins les abeilles s’épuisent

Selon la variation des conditions météos, les abeilles ont un rayon de butinage élastique pouvant atteindre 3 km maximum, ce rayon variant selon les conditions météos (pluie, vent, froid…) favorables au butinage, selon les saisons et la disponibilité des ressources florales d’intérêt apicole. Lors des météos défavorable, les abeilles restent à proximité de la ruche.

C’est là tout l’intérêt des plantes de proximité et notamment celles dont la floraison intervient durant la période de disette (de novembre à mars). Ces plantes de proximité sont d’autant plus indispensables dans des régions ayant un ratio de jours de mauvais temps plus élevé que celui du nombre de journées de météos clémentes, au moment des floraisons et de la disponibilité des ressources mellifères.

Au début du printemps :

Les butineuses sont à la recherche :

de pollen afin de le transformer en nourriture pour les larves. dés le pollen rentre régulièrement dans la ruche, la reine démarre sa ponte. S’il n’y a pas de pollen à proximité et si la météo n’est pas favorable, la colonie ne démarrera pas à temps lors de l’éclosion du printemps.

  • Un noisetier à quelques dizaines de mètres de la ruche permettra à la colonie de préparer un bataillon de butineuses pour l’arrivée des fleurs de fruitiers. En plus de nourrir la ruche, il fournira des noisettes à récolter en août et ses scions serviront au jardinier pour faire des tuteurs (principe de permaculture : un élément, plusieurs fonctions)
  • Un prunus en fleur fournira du nectar et du pollen dès les premiers beaux jours.

Printemps-été (avril-juillet) :

  • Groseillier, laurier-tin, buis, acacia (robinier “faux acacia”), cornouiller sanguin, houx, pissenlit, érable sycomore, myrtille, trèfle blanc.

Printemps-automne : (avril-septembre) :

  • moutarde blanche, thym.

Pour la saison d’hiver, 

il faut privilégier les rares plantes qui fleurissent en cette saison :

  • le laurier-tin, le lierre grimpant, le Mahonia
    Plantes rustiques, n’ayant pas besoin d’entretien.
  • Noter que les plantes aromatiques comme le thym, la menthe, le romarin, la ciboulette, le fenouil, la sarriette sont très appréciées des butineuses.
  • De même, évitez de tondre les plantes sauvages comme le pissenlit, le trèfle blanc dans certaines parties du jardin, cela sera apprécié de vos butineuses…

Début d’hiver

ARBUSTES ET ARBRISSEAUX MELLIFÈRES
  • Noisetier commun (Corylus avellana) La floraison a lieu en février-mars.
  • Chèvrefeuille d’hiver (Lonicera fragrantissima) Il fleurit au cœur de l’hiver, de janvier à mars.
  • Bruyères d’hiver (Erica carnea)
    Leurs gracieux grelots fournissent nectar et pollen aux abeilles mellifères au cours de leurs sorties épisodiques pendant la période d’hivernage dès que les températures extérieures atteignent environ 12°C.
VIVACES, ANNUELLES ET BULBES MELLIFÈRES
  • Violettes (Viola odorata)
  • Perce-neige (Galanthus nivalis)
    Attirées par les gracieuses lèvres vertes des pétales et par une odeur agréable, les abeilles butinent ces premières fleurs où elles trouvent du nectar mais surtout un abondant pollen. La période de floraison coïncide à peu près avec celle des noisetiers, soit entre janvier et mars.
  • Crocus de Tammasini (Crocus tommasini)
    Ce crocus est l’un des plus précoces. Il fleurit en février-mars et fait le bonheur des abeilles. Certains diptères comme les syrphes visitent également les crocus à la recherche de pollen.

Fin d’hiver

ARBRES MELLIFÈRES
  • Saule marsault (Salix caprea)
ARBUSTES ET ARBRISSEAUX MELLIFÈRES
VIVACES, ANNUELLES ET BULBES MELLIFÈRES
  • Hellébores (Helleborus spp.)
    Les Hellébores fournissent un apport nutritionnel à un moment où les fleurs se font rares, ce qui les rend précieuses à plus d’un titre. Leur longue floraison est un atout supplémentaire.

Certains végétaux fournissent à la fois du pollen, du nectar et du miellat : les plus communs sont l’érable champêtre, le châtaignier, le pommier, le merisier, le poirier, le tilleul.

  • Le lierre grimpant n’est pas visité par les pucerons, mais il fournira nectar, pollen, propolis a une période sensible.
  • Le peuplier tremble, lui, offrira du miellat, du pollen et de la propolis.

Les plantes protectrices

Au lieu d’utiliser des produits chimiques pour soigner vos plantes, pensez à mettre des plantes qui ont des vertus insecticides ou répulsives. Il est question ici de lutter contre les pucerons et autre bestioles indésirables qui vont dévaster vos plantes mellifères déjà soigneusement plantés. Le pissenlit, l’achillée, les pâquerettes, le sainfoin ou encore l’ortie, sont des bonnes protectrices des fleurs nectarifères.

Il suffit de quelques tiges dans les recoins du jardin pour éviter la dose d’insecticide désorientant les abeilles. Enfin, gardez certaines « mauvaises herbes » car certaines apportent plus de nectar que les fleurs. En somme, laissez assez de verdure pour donner un cadre assez sauvage qui ne va pas intimider vos butineuses.


Taux de fructose et glucose, dans le miel, selon les nectars et miellats

Le miel est une solution saturée en sucres et comme toute solution saturée, il cristallise plus ou moins rapidement, en fonction de l’équilibre de ses sucres principaux – fructose et glucose. Plus la teneur en fructose est élevée, plus il restera liquide longtemps (ex. miel d’acacia). Plus la teneur en glucose est élevée, plus il cristallisera vite (ex. miel de colza). Cet équilibre des sucres dépend de son origine florale et ne détermine en rien sa qualité. Si un miel est chauffé à plus de 40 degrés, sa cristallisation est retardée. Toutefois, chauffer un miel à une température supérieure à 40 degrés lui fait perdre en qualité.

À l’extraction, le miel est liquide. Avec l’entreposage, il peut se figer, car il contient du glucose qui se candit.

Principe physico-chimique

La cristallisation est un phénomène physique naturel et normal, qui ne dégrade pas la qualité du produit, qui se produit après un laps de temps plus ou moins long. C’est un phénomène complexe qui a plusieurs origines, mais dont la principale est la saturation du miel en sucres (20% d’eau dans le miel environ). Certains sucres sont plus solubles dans cette eau : le fructose a plus d’affinité avec l’eau que le glucose. Ainsi plus un miel est riche en glucose, plus il cristallise facilement et rapidement. Les molécules de glucose se déshydratent et se regroupent autour des grains de pollen. Un miel riche en sucres complexes (saccharose, mélézitose) cristallisera mieux et de manière plus homogène.

Les différentes cristallisations

Il existe des cristaux différents dans le miel : rond ou anguleux, fins ou épais. Ces différents cristaux rendent la cristallisation différente d’un miel à l’autre, sa texture est donc différente d’un miel à l’autre. On trouve ainsi des miels crémeux ou durs.


Rappel des principales plantes mellifères

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

A

Abies alba– Sapin pectiné
Floraison: Mai
Caractéristiques du miel:
_________
Abies koreana – Sapin de Corée
Floraison: Mai
Caractéristiques du miel: Miel toujours liquide, de couleur foncé, presque noir avec une odeur de résine.
_________
Acer campestre – Erable champêtre
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel: Miel clair excellent et parfumé. Pollen jaune.
_________
Acer pseudoplatanus– Érable sycomore
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel: Miel clair excellent et parfumé. Pollen jaune.
_________
Acer platanoides – Érable plane
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel: Miel clair excellent et parfumé. Pollen jaune.
_________
Aesculus hippocastanum – Marronnier d’Inde
Floraison: Mai-Juillet
Caractéristiques du miel: Miel clair, incolore, qui cristallise facilement au goût parfois légèrement amer; teneur en sucre très élevée (69%), miel cristallise en gros grain.
_________
Albizia julibrissin– Albizia julibrissin
Floraison: Juillet-Août
Caractéristiques du miel:
_________
Alnus incana – Aulne blanc
Floraison: Février
Caractéristiques du miel:
_________
Alnus glutisona– Aulne glutineux
Floraison: Février
Caractéristiques du miel: Les chatons mâles jaunes, longs de douze centimètres donnent une quantité appréciable de pollen, à une époque où la ruche doit nourrir ses larves.
_________
Amelanchier ovalis – Amélanchier ovalis
Floraison: Avril
Caractéristiques du miel:
_________
Arbutus unedo – Arbousier
Floraison: Octobre-Janvier
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, odeur corsé et goût puissant d’amande.
Ce miel crémeux très typé présente une couleur brune claire, une odeur corsée, un goût puissant et persistant d’amande amère et une amertume forte et très puissante. Il est souvent utilisé en cuisine salée ou sucrée dans les plus grands restaurants.

B

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Berberis – Berberis
Floraison: Avril
Caractéristiques du miel: Le miel jaune d’or au parfum délicat.
_________
Betula alba– Bouleau commun
Floraison: Printemps
Caractéristiques du miel: Le pollen produit très tôt en saison favorise le démarrage du couvain.
_________
Buddleia – Arbre à papillons
Floraison: Juillet-Octobre
Caractéristiques du miel:
_________
Floraison: Avril
Caractéristiques du miel:

C

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Caragana arborescens – Caragana arborescens – Acacia jaune
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel: Miel clair qui prend un aspect blanc, d’aspect graisseux en cristallisant, granulation moyenne
Le miel de caragana est très clair, d’un goût exquis, il est lent à cristalliser
_________
Caryopteris clandonensis – Barbe bleue
Floraison: Mi Juillet-Septembre
Caractéristiques du miel: Le Miel de caryopteris est excellent, son goût rappelant le miel de lavande.
_________
Castanea sativa – Châtaignier
Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel: Miel crémeux,odeur forte et saveur très typé.
Couleur ocre jaune foncé. Consistance assez épaisse à cristallisation assez fine. Odeur forte et piquante. Saveur très relevée avec une certaine âcreté et un arrière-goût légèrement amer. Riche en matières minérales. Miel très particulier mais qui a ses adeptes.
Liquide, fluide, limpide, marron/roux doré, reflets verts pâle.
_________
Catalpa bignoides – Catalpa commun
Floraison: Juillet
Caractéristiques du miel: Très âcre.
_________
Ceanothus – Ceanothe
Floraison: Juillet-Septembre
Caractéristiques du miel:
_________
Cercis siliquastrum – Arbre de Judée
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:
_________
Colutea arborescens – Baguenaudier
Floraison: Mai-Juillet
Caractéristiques du miel:
_________
Cornus mas – Cornouiller mâle
Floraison: Fevrier
Caractéristiques du miel:
_________
Corylus avellana – Noisetier commun
Floraison: Fevrier-Mars
Caractéristiques du miel:
_________
Corylus colurna – Noisetier de Bysance
Floraison: Fevrier-Mars
Caractéristiques du miel:
_________
Cotoneaster – Cotoneaster
Floraison: Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Cytisus scoparius – Genêt à balais
Floraison:
Caractéristiques du miel:

E

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Enkianthus campanulatus – Andromède campanulée
Floraison: Fin du printemps
Caractéristiques du miel:
_________
Eucalyptus gunnii – Eucalyptus de Gunn
Floraison: Mars-Juin
Caractéristiques du miel: Ambre clair à foncé selon récolte. Une touche mentholée et aromatique. Une saveur prononcée et persistante, légèrement acidulée.
_________
Euodia daniellii – Arbre à miel
Floraison: Fin du printemps
Caractéristiques du miel:

F

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Fraxinus ornus – Frêne à fleurs
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:

G

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel:

H

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Hedera helix – Lierre
Floraison: Septembre-Octobre
Caractéristiques du miel: Miel foncé avec un parfum faible et un goût légèrement amère. Cristallisation rapide et granulation fine.

I

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Ilex aquifolium – Houx commun
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel: Couleur ambrée à cuivrée, parfum très aromatisé et goût boisée agréable. Cristallisation rapide.

L

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Floraison: Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Laurus nobilis – Laurier sauce
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:
_________
Floraison: Juillet-Aout
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, fortement aromatique, qui rappelle faiblement l’odeur de lavande.
Couleur blanche à dorée. Consistance onctueuse à granulation fine. Odeur délicate fort agréable.
Saveur fine caractéristique et très agréable. Miel très prisé, souvent considéré pour son goût comme l’un des meilleurs miels qui soit.
_________
Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, fortement aromatique, qui rappelle faiblement l’odeur de lavande.
Couleur blanche à dorée. Consistance onctueuse à granulation fine. Odeur délicate fort agréable.
Saveur fine caractéristique et très agréable. Miel très prisé, souvent considéré pour son goût comme l’un des meilleurs miels qui soit.
_________
Lavandula angustifolia ‘Rosea’ – Lavande ‘Rosea’
Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, fortement aromatique, qui rappelle faiblement l’odeur de lavande.
Couleur blanche à dorée. Consistance onctueuse à granulation fine. Odeur délicate fort agréable.
Saveur fine caractéristique et très agréable. Miel très prisé, souvent considéré pour son goût comme l’un des meilleurs miels qui soit.
_________
Lavandula dentata – Lavande dentée
Floraison: Mai-Octobre
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, fortement aromatique, qui rappelle faiblement l’odeur de lavande.
Couleur blanche à dorée. Consistance onctueuse à granulation fine. Odeur délicate fort agréable.
Saveur fine caractéristique et très agréable. Miel très prisé, souvent considéré pour son goût comme l’un des meilleurs miels qui soit.
_________
Lavandula intermedia ‘Grosso’ – Lavande ‘Grosso’
Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, fortement aromatique, qui rappelle faiblement l’odeur de lavande.
Couleur blanche à dorée. Consistance onctueuse à granulation fine. Odeur délicate fort agréable.
Saveur fine caractéristique et très agréable. Miel très prisé, souvent considéré pour son goût comme l’un des meilleurs miels qui soit.
_________
Floraison: Avril-Juin
Caractéristiques du miel: Miel crémeux, fortement aromatique, qui rappelle faiblement l’odeur de lavande.
Couleur blanche à dorée. Consistance onctueuse à granulation fine. Odeur délicate fort agréable.
Saveur fine caractéristique et très agréable. Miel très prisé, souvent considéré pour son goût comme l’un des meilleurs miels qui soit.
_________
Lavatera thunringiaca ‘Barnsley’ – Lavatère ‘Barnsley’
Floraison: Été-Automne
Caractéristiques du miel:
_________
Leptospermum scoparium – Arbre à thé
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel: Miel rare issu de Nouvelle Zélande reconnu pour ses propriétés antibactériennes.
_________
Lonicera fragantisima , tatarica – Les chèvre-feuilles
Floraison: Janvier-Mai
Caractéristiques du miel:

M

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Malus sylvestris – Pommier
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:
_________
Mentha – Menthe
Floraison: Juillet-Aout
Caractéristiques du miel: Le miel est ambré, au parfum agréable de menthe.
_________
Mespilus germanica – Néflier
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel:

O

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Origanum ‘Compactum’ – Origan ‘Compactum’
Floraison: Juillet-Octobre
Caractéristiques du miel:
_________
Origanum ‘Aureum’ – Origan doré ‘Aureum’
Floraison: Juillet-Octobre
Caractéristiques du miel:

P

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Parrotia persica – Arbre de fer
Floraison: Fevrier-Mars
Caractéristiques du miel:
_________
Picea abies – Epicea commun
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Pinus sylvestris – Pin sylvestre
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Prunus avium – Merisier
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:
_________
Prunus spinosa – Prunellier
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:

Q

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Quercus robur – Chêne pédonculé
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel: De couleur très sombre, presque noire. Sa saveur est Corsée et boisée avec parfois un léger goût de réglisse et de menthe.

R

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Rhamnus frangula – Bourdaine
Floraison: Avril-Juillet
Caractéristiques du miel: Miel brun qui reste longtemps à l’état liquide. Peut surprendre par une odeur peu agréable.
Il est de couleur brun roux et son goût est fruité et balsamique avec un arrière goût d’écorce. Cousin en gout au miel de Chataignier il est très agréable.
Liquide, limpide, homogène, orangé doré, un peu clair pour l’appellation. Miel très riche en bouche et de très bonne typicité
_________
Rhaphiolepis x delacourii – Rhaphiolépis Delacour
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel: Miel toujours liquide, très clair. Odeur suave, arôme léger. Un des miels les plus doux.
Couleur jaune or clair et transparent. Consistance pratiquement toujours liquide. Odeur légère, subtile et délicieuse.
Liquide, homogène, limpide, sec, blond très clair.
_________
Floraison:
Caractéristiques du miel: Miel crémeux très clair, parfois presque blanc. Odeur faible au nez, en bouche très finement aromatique.
Couleur pâle, presque blanche, parfois très légèrement dorée. Consistance onctueuse à pâteuse. Odeur caractéristique assez prononcée et fort agréable. Saveur douce, délicate et assez neutre.
_________
Rubus idaeus – Framboisier
Floraison: Variable
Caractéristiques du miel: Miel jaune clair, avec une cristallisation rapide.
_________
Rubus fruticosus x idaeus ‘Buckingham’ – Mûre-Framboise ‘Buckingham’, Mûroise, Tayberry
Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel:

S

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Salix alba – Saule blanc
Floraison: Mars-Avril
Caractéristiques du miel: Miel jaune d’or, cristallise en grain très fin, goût agréable.
_________
Salix caprea – Saule marsault
Floraison: Fevrier-Avril
Caractéristiques du miel: Miel jaune d’or, cristallise en grain très fin, goût agréable.
_________
Salix viminalis – Saule des vanniers
Floraison: Mars-Avril
Caractéristiques du miel:
_________
Salvia grahamii – Sauge de Graham
Floraison: Mai-Decembre
Caractéristiques du miel:
_________
Sophora japonica – Sophora du Japon
Floraison: Aout-Septembre
Caractéristiques du miel: Miel au goût prononcé.
_________
Sorbus aria – Alisier blanc
Floraison: Mai
Caractéristiques du miel:
_________
Sorbus aucuparia – Sorbier des oiseleurs
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Spartium junceum – Genêt d’Espagne
Floraison: Juin-Septembre
Caractéristiques du miel:
_________
Symphoricarpos albus – Arbuste aux perles
Floraison:
Caractéristiques du miel:

T

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Taxus baccata – If commun
Floraison:
Caractéristiques du miel:
_________
Tetradium daniellii – Arbre à miel
Floraison: Fin du printemps
Caractéristiques du miel:
_________
Thymus serpyllum – Serpolet
Floraison: Juin-Septembre
Caractéristiques du miel: Miel orange à brun avec un parfum puissant. Goût de foin sec et de fruit, cristallisation rapide.
_________
Thymus vulgaris – Thym
Floraison: Avril-Septembre
Caractéristiques du miel: Miel crémeux brun roussâtre, odeur végétale forte, puissant de goût, persistant en bouche.
Cristallisé, homogène, très dense, jaune orangé, ambré moyen.
_________
Tilia cordata – Tilleul à petites feuilles
Floraison: Juin-Juillet
Caractéristiques du miel: Très apprécié, le miel transparent initialement, devient jaune pâle.
Couleur jaune clair et transparent. Consistance assez épaisse à cristallisation fine très lente. Odeur très parfumée. Saveur très agréable. Miel très estimé.
_________
Tilia platiphyllos – Tilleul à grandes feuilles
Floraison: Juin
Caractéristiques du miel: Très apprécié, le miel transparent initialement, devient jaune pâle.
Couleur jaune clair et transparent. Consistance assez épaisse à cristallisation fine très lente. Odeur très parfumée. Saveur très agréable. Miel très estimé.

U

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Ulex europaeus – Ajonc d’Europe
Floraison: Avril-Mai
Caractéristiques du miel:

V

A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

Vaccinium myrtillus – Myrtille géante ‘Jersey’
Floraison: Mai-Juin
Caractéristiques du miel:
_________
Viburnum tinus – Laurier tin
Floraison: Hiver-Printemps
Caractéristiques du miel:
A – B – C – E – F – G – H – I – LM – O – P –  Q –  R –  S –  T –  U –  V

  • https://www.rustica.fr/articles-jardin/plantes-melliferes-pour-attirer-butineurs-jardin,2312.html
  • https://www.abeillesentinelle.net/les-abeilles/les-plantes-melliferes
  • https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/fleurs-10-fleurs-melliferes-attirer-abeilles-autres-pollinisateurs-9747/
  • https://www.planfor.fr/jardin-plantes,Plantes-melliferes.htm#A
  • https://www.leaderplant.com/acheter-kit-apiculture-plantes-melliferes-6697.html
  • https://famillemichaud.com/le-miel-et-vous/le-miel-et-les-produits-de-la-ruche/
  • https://butine.info/du-miellat-comme-sil-en-pleuvait/
  • https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/ficheconseil/meilleures-plantes-melliferes-par-saison