AOC et AOP, deux mentions que l’on retrouve régulièrement sur un certain nombre de produits de terroir que nous consommons au quotidien. Mais que signifient au juste ces initiales ? Petite plongée au cœur des Appellations d’Origine !

La politique française de valorisation des produits agricoles et alimentaires a inspiré l’élaboration d’une réglementation européenne. Décryptage.

Les origines

Plus qu’une implantation géographique, l’Appellation d’Origine atteste en particulier de l’origine géographique des produits et du mode de production grâce à des contrôles réguliers et un cahier des charges précis.Labels AOC, AOP, IGP,

Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) a été créée dans les années 30 par le gouvernement français afin de protéger et différencier le marché du vin français de la concurrence. Ce signe de qualité a ensuite été élargi aux autres produits agricoles.

L’Appellation d’Origine Protégée (AOP) a ensuite été créée par l’Europe, inspirée de l’AOC, pour harmoniser les labels régionaux et les protéger au niveau européen.

AOC (protection française) = AOP (protection européenne)

Un produit doit d’abord obtenir l’AOC pour pouvoir être enregistré comme AOP par la Commission européenne.

Le règlement (CE) N° 510/2006  du Conseil du 20 mars 2006 établit les règles relatives à la protection des appellations d’origine et des indications géographiques (AOP et IGP). Ce règlement organise un système d’enregistrement communautaire des dénominations géographiques qui leur assure une protection juridique dans l’Union européenne.

AOC : Appellation d’Origine Contrôlée

Ce signe (entendre « label ») garantie que le fromage a été fabriqué dans une zone géographique déterminée, que le fabriquant a suivi un cahier des charges établie et qu’il est le reflet « d’usages locaux, loyaux et constants ».

L’organe officiel qui « contrôle » et attribue ce label s’appelle l’INAO (Institut National des Appellation d’Origine). On peut trouver sur son site internet le cahier des charges de tous les fromages AOC/AOP. Voici par exemple le CDC du Saint Nectaire.

AOP UE

AOP : Appellation d’Origine Protégée

« Protégé »…par l’Union Européenne. Depuis mai 2009, le label AOP remplace le label AOC qui reste toutefois un pré requis indispensable à l’attribution du signe européen. C’est d’ailleurs pour cela que le gruyère français n’est pas une AOP car il n’a pas pu obtenir auparavant l’AOC. Seul le gruyère suisse a pu obtenir l’AOP, le français est une IGP.

IGP : Indication Géographique Protégé

Protection européenne des fromages dont au moins une des étapes (la plupart des cas la transformation) a eu lieu dans une zone géographique précise. Ce qui ne veut pas dire qu’il s’agit d’un « sous-label » !

On notera l’apparition progressive d’un label bio (AB) en fromagerie. Encore peu répandu, il semble petit à petit se faire une place. A suivre !

La STG Spécialité traditionnelle garantie

met en valeur la composition traditionnelle d’un produit ou son mode de production traditionnel.

Règlement (CE) n°509/2006 relatif aux spécialités traditionnelles garanties.

Agriculture biologique

la garantie d’un mode de production respectueux de l’environnement

La certification du mode de production biologique fait également l’objet d’une réglementation communautaire. Les règlements (CE) n°834/2007 et (CE) n°889/2008 déterminent les règles de production, de préparation, d’étiquetage et de contrôle en agriculture biologique.


Pour aller plus loin :

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.