L’apiculteur n’est pas tributaire d’un diplôme. Mais, on ne passe pas de l’amateurisme au professionnalisme en un clin d’œil ou sur un coup de tête. Il ne suffit pas non plus d’être passionné par l’apiculture et d’aimer les abeilles et le miel, pour se proclamer, du jour au lendemain, apiculteur professionnel.

Entretenir un cheptel d’abeilles et produire du bon miel est un art qui s’apprend sur le terrain et qui se confirme au fil des années.

Se former à l’apiculture

L’apiculture est tout un art. Si vous sentez la passion germer et que vous pensez vous lancer dans cette aventure gratifiante, sachez qu’il existe plusieurs façons de maîtriser la pratique. Bien entendu, il faut commencer par avoir de la passion car comme dans tous les métiers, la technique ne suffira pas. Certains intrépides ont débuté leur activité après avoir parcouru des ouvrages écrits par des apiculteurs chevronnés. Seulement, il n’est pas donné à tout le monde d’apprendre efficacement de cette façon. Aussi, si vous sentez que vous aurez assez de persévérance pour arriver à voir votre production, sachez qu’il existe différents moyens de se former.

Centres de formation agréés

Le syndicat d’apiculteurs professionnels constitue un excellent moyen de trouver les informations nécessaires sur la pratique de l’activité selon les réglementations en vigueur, pour l’obtention d’une formation qualifiante. Un bon syndicat aura des brevets en bonne et due forme qu’il faudra vérifier avant toute adhésion. Par contre, aucune démarche n’est requise si vous n’avez pas encore de ruches. C’est auprès d’un syndicat que les formalités se font plus simplement, notamment les documents relatifs à l’assurance ou encore l’achat de ruches. En général, le syndicat est en relation avec des centres de formations et des écoles, il propose des abonnements à des revues scientifiques et peut également ouvrir l’accès à des groupements et coopératives d’achat.

Un stage, pour commencer

Avant d’investir dans son propre rucher, il est prudent d’apprendre auprès des professionnels. Assurer des mois d’apprentissage auprès d’un professionnel ne sera aucunement une perte de temps, lorsqu’on a son brevet professionnel d’exploitant agricole en poche. Un syndicat peut vous donner des réponses sur les apiculteurs expérimentés qui dispensent d’une formation pratique aux débutants. Ce sera l’occasion de maîtriser les bonnes techniques et développer une autonomie pour être capable de gérer soi-même son affaire.

Types de stages disponibles

Selon les apiculteurs disponibles à former, l’activité des syndicats et des communes ainsi que le nombre de participants aux stages, il peut y avoir plusieurs choix de niveaux offerts. Il y a donc des séances destinées à ceux qui partent à la découverte de l’apiculture sans autre prétention professionnelle, tout comme des stages certifiés pour ceux qui veulent se professionnaliser et obtenir des diplômes.

Les cours dispensés à l’amateur qui possède une ruche et à l’apiculteur chevronné qui cherche la technique pour améliorer son cheptel sont évidemment différents. En général, les classes se déroulent d’avril à septembre, le temps d’une saison. La maîtrise des techniques nécessitant trois saisons, pensez à ces formations comme à un investissement sur le long terme.

Se former “sur le tas”

La formation en apiculture, dans une école, pourvoit certes des bases théoriques, mais il ne faut pas oublier que l’expérience s’acquiert en prenant soin de son propre rucher, au cours des années ; la confiance et la maîtrise s’acquièrent via la pratique. Il reste néanmoins essentiel de continuer à lire ou à faire des échanges avec d’autres apiculteurs pour s’améliorer, pour prévenir d’éventuelles catastrophes ou pour rester dans le coup. Le miel, la gelée royale, la cire et la propolis augmenteront en quantité et en qualité, au fil du temps, moyennant la mise en oeuvre des leçons tirées des échecs. Enfin, une formation en gestion est un plus, si on veut mener sa propre affaire.

Le métier d’apiculteur

Prenez conscience qu’en qualité d’apiculteur, vous vous engagez à l’égard de votre cheptel. Votre rôle est de produire de la qualité et de tout mettre en oeuvre afin que votre cheptel puisse être à même de parvenir à ce haute niveau d’exigence. Cette profession s’accompagne d’une réelle empathie pour les hyménoptères, à nourrir correctement et à protéger contre maladies, nuisibles et prédateurs. Elle implique également une bonne conscience de la disposition des ruches et des ruchers et l’acquisition d’un matériel adéquat. La surveillance de la santé des colonies est une obligation, comme l’adaptation du nombre de ruches selon le nectar disponible. Enfin, lorsque le moment de la récolte vient, l’apiculteur s’attelle au traitement du miel et écoule ses produits, par exemple, via vente-directe sur ventalaferme.com, annuaire de la vente-directe de produits des terroirs.

Alors, qu’est-ce qui vous freine encore pour débuter l’apiculture, véritable clef de voûte de la biodiversité?

Pour vous accompagner, voici une somme de petites documentations, utiles, passionnantes voire précieuses, sous forme de fichiers ” *.pdf “, à compulser librement. Cette documentation s’adresse autant au débutant qu’au professionnel aguerri qui souhaite se perfectionner, ou à éprouver ses connaissances, ou encore recherchant des méthodes alternatives…

En vous souhaitant une agréable lecture


Liste de PDF à Télécharger
didacticthèque

Débuter

A la miellerie

Documents Légaux Réglementation Bio

Conduite des Colonies

Nourrissement

Prophylaxie

Emplacement du Rucher

Flore Mellifère

Livres Généraux ou Livres Anciens sur l’Apiculture

Ruches à Paris

Livres en Anglais sur l’Apiculture



Auriez-vous des PDF d’intérêts apicoles, manquant à cette liste documentaire, que vous souhaiteriez partager, auquel cas transmettez les à Ventalaferme.com, via la page contact.


Mallette pédagogique

A l’attention des Ruchers-Ecoles

Composé de 9 modules, dont certains se déclinent en une version théorique et pratique. Elle possède également un document introductif, ainsi que trois documents annexes…

ANNEXES

  1. Sécurité et prévention des risques
  2. Glossaire
  3. Brève information sur les produits de lutte contre varroa

Pour tout renseignement, contacter :
violaine.lejeune[ @ ]acta.asso.fr


Liens Utiles:

One response to “Documentation Apicole”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.