Vertus de la Propolis

La propolis provient des abeilles qui l'utilisent pour colmater les fissures, assainir, renforcer et protéger la ruche. Excellent antibiotique naturel, elle est d'une grande aide pour prévenir les infections et renforce l'immunité naturelle. C'est l'un des premiers remèdes contre la grippe, les angines et maux de gorge. Elle a fait l'objet de nombreuses études scientifiques pour ses propriétés immuno-stimulantes et certains phytothérapeutes lui donnent même des vertus anti-cancers, mais qu'en est-il vraiment ?

Propolis UTILISATION INTERNE Améliore les défenses de l'organisme contre les infections bactériennes, fongiques et virales, grâce à une stimulation du système immunitaire et à ses propriétés antibiotiques. Traite les affections de l'appareil respiratoire et de la sphère ORL par ses effets anti-inflammatoire, antitussif et anesthésique. UTILISATION EXTERNE Antiseptique et désinfectant : Sur les plaies et blessures : …
Read more
  • 0

Que risque-t-on à manger des insectes ?

L'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation publie un avis sur les dangers liés à l'entomophagie et appelle à établir une liste d'espèces autorisées au niveau communautaire.

La protéine de l'avenir

On le sait, l'alimentation à base d'insectes pourrait bien se généraliser au cours des prochaines décennies. L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) s'est prononcée en faveur du développement de l'élevage de petites bêtes à grande échelle pour parvenir à nourrir plus de 9 milliards d'êtres humains d'ici à 2030.

Deux milliards de personnes en consomment déjà, particulièrement en Afrique, en Asie et en Amérique latine. En Europe, de plus en plus de restaurants, d'entreprises, et même de grandes surfaces, se lancent dans ce marché en éclosion. Mais que risque-t-on à les consommer ? C'est à cette question que tente d…

Read more
  • 0

“La Ruche qui dit oui!”, mais encore…

En 2011, la première Ruche qui dit oui! ouvrait ses portes à Fauga, en Haute-Garonne, c'est à ce jour 700 "ruches" dans tout le pays.

Son principe est de mettre en relation des petits producteurs et des consommateurs. Fruits, légumes, viandes, boissons, fromages...  (suite…)

Read more
  • 0

Extraction et Conservation du Jus de Fruits

Frais, pasteurisés ou transformés en sorbets, les jus "maison" sont un véritable trésor. Transformer ses fruits en jus, c'est à la fois profiter du meilleur et se simplifier considérablement la tâche si l'on veut conserver.   

L'extraction du jus :

Pressage ou vapeur ? Deux possibilités pour extraire le jus des fruits : éclater les cellules soit par un choc thermique soit en exerçant une forte pression.

L'utilisation d'un extracteur à jus vapeur convient bien aux petites et moyennes quantités. Le procédé est spécialement recommandé si l'on désire cuire le jus ou le pasteuriser. Le liquide recueilli n'est pas excessivement chauffé, il conserve nombre de ses vitamines et, si la mise en bouteille est immédiate, l'extraction et la pasteurisation se font en une seule opération.

Avec un pressoir à vis et après avoir broyé ou foulé les frui…

Read more
  • 0

Comment faire du fromage et de la tomme maison

Quel que soit le type de fromage : Parmesan, Mozzarella, Sérac, Tomme ou camembert ou Brousse et même du Bleu, les principes sont similaires. Seules les étapes diffèrent.  

Si vous disposez d'un stérilisateur ou d'une grande marmite pouvant contenir un seau en plastique alimentaire de 11 L en bain marie et si vous avez une cave pour l'affinage, vous pourrez fabriquer vos propres tommes.

Que vous fassiez une Tomme avec du lait de vache, de chèvre ou de brebis, les étapes décrites ci-dessous sont identiques. Ce qui change, c'est le goût.

Avec 10 L de lait, entre 6 et 10 euros selon qu'il provient de vache, de chèvre ou de brebis, vous fabriquerez une Tomme de 1kg d'une valeur de 22 euros et un Sérac de 300 à 400 grs.

1 Le lait

Procurez-vous 10 L de lait cru chaud dans une ferme. Il est à 32°C. Vous p…

Read more
  • 0

Vente directe à la ferme, magasins, e commerce, auberges :

les coopératives diversifient leurs circuits de commercialisation

La vente directe à la ferme permet de déguster des produits sains et locaux et de rencontrer des producteurs passionnés. Au-delà, les paysans coopérateurs ont su se saisir des nouvelles tendances et attentes des consommateurs. Ils proposent aux visiteurs de prolonger la rencontre en séjournant à l’auberge ou de rester en contact via le commerce. Zoom sur les nouveaux modes de consommation des produits agricoles, des circuits courts en pleine expansion !

La vente à la ferme, le circuit de distribution le plus direct du producteur au consommateur !

Bienvenue à la ferme ! Se rendre chez les agriculteurs, en dehors des circuits de la distribution alimentaire traditionnelle, c’est réaliser un achat qui a valeur d'expérience. La rencontre du producteur et la visite de la ferme permettent d’en savoir plus sur les m…

Read more
  • 0

Qu’est-ce qu’une AMAP

L'AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) Le fonctionnement

Une AMAP naît en général de la rencontre d'un groupe de consommateurs et de paysans (ou artisans transformateurs) prêts à entrer dans la démarche. Ils établissent entre eux un contrat pour une (on distingue en général 2 saisons de production : printemps / été et automne / hiver), selon les modalités suivantes :

Ensemble, ils définissent la diversité et la quantité de denrées à produire pour la saison. Ces denrées peuvent être aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande... La diversité est très importante car elle permet aux partenaires de l'AMAP de consommer une grande variété d'aliments, d'étendre la durée de la saison, et de limiter les risques dus aux aléas climatiques et aux éventuels problèmes sanitaires.

Pendant la saison, et ce de manière périodique (ex…

Read more
  • 0

Paris, une grand ruche, tout simplement

L’abeille domestique participe à la pollinisation à l’origine de la reproduction végétale et contribue avec l’ensemble des insectes pollinisateurs au maintien de la vie sur notre planète. Or, depuis plusieurs années, les insectes pollinisateurs sont menacés par l’utilisation massive des pesticides. Le plan «Ruches et pollinisateurs», dont se dote aujourd'hui la Ville, vise à accompagner, susciter et renforcer les projets en faveur des pollinisateurs. Explications.

Toutes les espèces de pollinisateurs sont considérées comme des sentinelles donnant l’alerte sur les dangers qui menacent à la fois l’équilibre naturel et la santé des hommes. Or, depuis plusieurs années, ces insectes sont menacés par des modifications de leur milieu de vie, en particulier en raison de l’utilisation intensive des pesticides, dont les effets ne sont également pas sans conséquences pour l’homme. Ainsi l’abeille et les pollinisateurs sont à la fois témoins et victimes de la dégradation…
Read more
  • 0