Quelle souche Apis Mellifera ?

Des jaunes, des grises, des noires, parmi toutes ces races d’abeilles proposées dans les petites annonces, on finit par ne plus savoir quoi choisir pour peupler sa première ruche. Tous les apiculteurs sont à la recherche de l’abeille idéale, celle qui ne pique pas, qui n’essaime pas et qui produit beaucoup de miel : difficile de la rencontrer ! Certains croisements ou races étrangères s’en rapprochent, mais il est bien souvent difficile de maintenir leurs caractères dans le temps, et le plus de production cache parfois des défauts comme le pillage ou une consommation hivernale excessive sans parler de l’agressivité de la descendance. Depuis les travaux de Linné (1758), les abeilles sont classées suivant différents caractères morphologiques comme la taille, la couleur, la longueur de la langue, la pilosité, l’indice cubital... Pour les différencier, nous avons recours à des mesures biométriques ou, mieux, à l’analyse de l’ADN ! Il existe aujourd'hui une multitude de races d'a…
Read more
  • 0

Quel type de ruche ?

La Dadant, la Langstroth, la Voirnot, et bien d’autres encore : quelle est la meilleure ruche ? Les vieux apiculteurs vous diront que le plus important n’est pas le contenant mais bien la qualité de la colonie qui la peuple à laquelle il faut attacher de l’importance. 

Avant de choisir sa ruche, il convient de se demander à quel type d’apiculture envisage-t-on de s’initier : professionnelle, de sauvegarde ou de loisir, c’est-à-dire pour simplement accueillir des abeilles dans son jardin et accessoirement récolter un peu de miel ; ou en tant qu’activité rémunératrice, dans ce dernier cas, il faut s'interroger quel est le volume de production visé et quel modèle de ruche utilisent majoritairement les apiculteurs locaux pour en partager leur expérience, le matériel, les moyens d'extraction, etc. Choix d'une ruche ?

Pour se lancer en apiculture, il faut entre autres connaitre les types de ruches pour choisir c…

Read more
  • 0

Insectes Pollinisateurs & Animaux Utiles

Le jardinier le sait bien : les insectes pollinisateurs sont essentiels pour la reproduction des plantes. Sans eux, pas de pollinisation, pas de fruits, pas de graines... Mais qui sont les insectes pollinisateurs les plus efficaces ? Des plantes dépendantes des insectes pour leur pollinisation

Les insectes pollinisateurs, ce sont ceux qui permettent aux plantes à fleurs de se reproduire. Si certaines plantes sont pollinisées par le vent (plantes anémogames), la plupart d'entre elles le sont, entièrement ou en partie, par les insectes (plantes entomogames) qui viennent butiner pour se nourrir, et transportent ainsi involontairement les grains de pollen d'une fleur à une autre. Ce sont donc grâce à eux que ces fleurs sont fécondées et que la production de fruits et de graines peut avoir lieu. En clair, sans insectes pollinisateurs, pas de pollinisation pour de nombreuses plantes : on estime que la survie de 70 à 80% des plantes à fleurs dans le m…

Read more
  • 0

Cahier des charges concernant le mode de production biologique du miel

Le miel de qualité biologique ; des propriétés préservées Les fleurs ont besoin des abeilles autant que les abeilles ont besoin des fleurs : elles vivent en symbiose depuis 100 000 ans. C'est dans la pénombre de la ruche que les abeilles transforment le nectar en miel. Certifier son miel en biologique ?

Pour avoir la certification bio, il faut fournir une carte d’état-major indiquant l’emplacement des ruchers, certifier que l’environnement est tel que, dans un rayon de 3 km autour de l'emplacement, les sources de nectar et de pollen soient constituées essentiellement de cultures produites selon le mode de production biologique et/ou d'une flore spontanée. La ruche doit également être placée à une distance suffisante de toutes sources de production non agricoles pouvant entraîner une contamination, telles que : centres urbains, autoroutes, zones industrielles, décharges, incinérateurs de déchets, etc.

Read more

  • 0

Glossaire Apicole

Lexique d'Apiculture

Saint-Ambroise, patron des apiculteurs

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - X - Y - Z

A Abdomen Partie postérieure de l'abeille dans lequel se situent le jabot, l'estomac, l'intestin grêle chez l'ouvrière, les organes génitaux chez la reine et les mâles. Le dard venimeux de l'abeille est situé à l'extrémité de son abdomen Abdomen, profil Abdomen, ventral Abeille ("avette" ou "mouche à miel") Apis mellifera ou aussi Apis mellifica

de la famille des hyménoptères, cet insecte est porteur d' aiguillon et vit en colonie ou société très bien organisée comprenant une reine (ou mère), des ouvrières et durant une époque de l année un certain nombre de mâles.

Beaucoup d'espèces d'abeilles récoltent le nectar qu'elles convertissent en miel et sto…

Read more
  • 6

L’Elevage de Reines, “Pierre Angulaire” de l’élevage d’abeilles

la valeur d'une colonie est égale à la valeur de sa reine L’intérêt de l’élevage de reines ?

L'intérêt est multiple. Tout d’abord, il permet d’avoir sous la main des reines prêtes à naître, et donc de produire des essaims qui seront viables plus rapidement que s’ils produisaient leur propre cellule royale.

Deuxièmement, il permet de sélectionner selon les ruches souches - celles qui sont bien notées sur le "Carnet de Rucher", celles qui cochent toutes les cases des critères de sélection - le cheptel souhaité, et par conséquent d’orienter la génétique et le comportement de ses ruchers. On peut donc au choix, reproduire le comportement de reines dont la descendance produit beaucoup de miel, ou bien des reines qui font de bonnes nettoyeuses, qui font de belles populations sobres avec les réserves hivernales, ou plutôt celles qui génèrent des abeilles résistantes aux maladies, ou celles encore qui générent des a…

Read more
  • 0

Pourquoi, Où et Comment Installer son Rucher

L'abeille, insecte hyménoptère de la famille des apidés, est apparue sur Terre il y a plusieurs dizaines de millions d'années, mais l'Homme n'exploite les produits issus de la ruche que depuis le Néolithique.

Au Néolithique, le miel constituait la seule source de sucre de l'alimentation humaine, tandis que la cire entrait comme composant dans la colle utilisée pour la fabrication des outils et des armes, et servait à étanchéifier les récipients en céramique.

à l'instar d'une habitation, un rucher ne s’implante pas n’importe où.

...Et aujourd'hui, pourquoi installer un rucher ?

Nécessaire à la pollinisation des fleurs, les abeilles constituent un maillon essentiel de la chaîne qui contribue à maintenir l'équilibre des écosystèmes. Elles jouent un rôle primordial dans les diverses phases de la vi…

Read more
  • 0

Démultiplier ses plants

Produire en nombres, et à moindres frais, fleurs, légumes et arbustes ou rajeunir des plantes font partie des techniques à la portée du jardinier amateur. Zoom sur cinq méthodes de multiplication.

Il existe plusieurs méthodes pour multiplier les végétaux, en fonction du type de plantes. La multiplication s'effectue de façon naturelle (à partir de bulbilles, rejets ou stolons) ou artificielle (par marcottage, greffage ou bouturage).

Sommaire Marcottage - Greffage - Bouturage - Semer - Diviser Il n'est pas nécessaire de dépenser beaucoup pour obtenir un jardin bien fourni ou très fleuri dès les beaux jours. Des techniques très simples de multiplication demandant un investissement minimal et juste un peu temps vous permettront de réaliser de substantielles économies et vous prendrez plaisir à faire naître vos plantes. Diviser La division convient aux plantes herbacées possédant une souche v…
Read more
  • 0

Les 4 éléments d’intérêts apicoles, des plantes mellifères

Nonobstant l'eau, quelles sont les 4 autres ressources mellifères dont dépend la bonne santé de nos abeilles, et quelles sont les ressources mellifères les plus appropriées à proximité d'un rucher ?

Sommaire

4 éléments floraux mellifères - Taux de fructose et glucose, dans le miel - de quoi, les abeilles se nourrissent-elles - principales plantes mellifères - Plantes protectrices - Quelles plantes à proximité de la ruche Les éléments floraux mellifères Le nectar

On l'a vu, la colonie reprend son développement dès les premières floraisons (explosion d'activité à partir du pissenlit) et les températures clémentes du printemps. Les grandes miellées n'auront lieu toutefois que lors d'abondantes floraisons et il faudra attendre cependant que les réserves épuisées durant l'hiver soient reconstituées dans le corps de ruche avant de placer la première hausse.

C…

Read more
  • 0

Cannabidiol (CBD), le point sur la législation

L'opportunité de légaliser le cannabis thérapeutique a ouvert un débat de société. L'heure est-elle venue pour le département de la Creuse d'exister sur un combat d'avant-garde ?

Les associations de malades l'appellent de leurs vœux et le contexte international semble dire que la France n'y échappera pas.

Depuis quelques mois, la Creuse fait feu de tout bois pour devenir un département pilote dans la culture du cannabis Thérapeutique ; dès l'instant où la proposition fut lancée par Eric Correia, élu Creusois et infirmier anesthésiste, de nombreux Creusois manifestèrent leur intérêt. Parmi eux, Jouany Chatoux et Nicolas Dupont, deux agriculteurs en quête de nouvelles orientations pour s'en sortir, se déclarent favorables à une telle culture. 

Si elle peut revitaliser l'économie du département et créer des emplois, il faudrait être fou pour laisser échapper ce nouvel "or v…

Read more
  • 1

Varroa Jacobsoni

Varroa est le seul genre de la famille des Varroidae. Cet acarien, parasite les abeilles, fait partie des causes possibles ou favorisantes du syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles domestiques  (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD).

Varroa destructor est une espèce d'acariens parasites de l'abeille adulte ainsi que des larves et des nymphes. Il est originaire de l'Asie du Sud-Est, où il vit aux dépens de l'abeille asiatique Apis cerana qui résiste à ses attaques, contrairement à l'abeille domestique européenne Apis mellifera. Ce parasite provoque des pertes économiques importantes en apiculture et il est une des causes de la diminution du nombre d'abeilles et la première cause de mortalité des colonies d'apis mellifera.

Ayant colonisé quasiment toutes les zones où Apis mellifera est présente, la varroose est désormais un problème d'ordre mondial. Read more

  • 1

Calendrier Apicole & Floral

Comment doit-on établir un calendrier apicole ?

Le calendrier apicole guide le travail de l'apiculteur et l'aide à harmoniser ses activités avec la floraison et le cycle de développement naturel des abeilles.

Le calendrier apicole aide l'apiculteur dans l'élevage d'abeilles en lui donnant des repères dans le temps. Les différentes périodes du calendrier apicole Dans le calendrier apicole, l'année est subdivisée en 5 grandes périodes : CALENDRIER APICOLE Période Phase Mars/avril Démarrage des colonies (prévernale). Avril/juin Miellée de printemps (vernale). Juin/juillet Miellée d'été. Août/octobre Préparation de la colonie en vue de l'hivernage. Novembre/février Hivernage. Calendrier apicole : à chaque période ses activités Dans l'année de la ruche, chaque période comporte des activités spécifiques : PHASES DU CALENDRIER APICOLE : ACTIVITÉS PHASES CARACTÉRISTIQUES Phase préverna…
Read more
  • 0

Arbres & Arbustes Mellifères

Les plantations mellifères (2001) par Michèle Lagacherie & Bernard Cabannes

« La forêt fleurit aussi... » La forêt, souvent présentée comme une ennemie de l’apiculture à l’occasion de grands boisements, peut devenir une alliée, par la floraison des arbres et avec l’aide des sous-bois et des lisières. Les arbres sont utiles aux abeilles, mais en retour celles-ci sont utiles aux arbres et à toute la flore entomophile, dont elles assurent la pollinisation, et par conséquent la reproduction.

Intérêt mellifère des arbres et des arbustesL’intérêt mellifère d’une espèce d’arbre ou d’arbuste se traduit par la production d’une ressource utilisée par les abeilles pour élaborer un produit qui permet d’abord à la ruche de vivre, et que peut éventuellement récolter l’apiculteur. Plusieurs éléments essentiels participent à la vie d’une ruche :

Read more
  • 0