les vertus du champagne

Champagne – Ses Vertus

Que contiendrait donc, le Champagne ?

Une flûte de champagne contient quelque 4.000 composants sous forme ionique : des sels minéraux, des oligo-éléments, des vitamines et des sucres complexes. Sa formule intègre aussi des molécules identiques à celles de certains médicaments anesthésiants.

A faible dose, il stimule le cerveau et produit un effet euphorisant. Les cellules nerveuses déchargent leurs hormones.

Le champagne possède de nombreuses vertus thérapeutiques. Sa légère acidité et l’action de ses composants sur le duodénum atténuent les problèmes hépatiques dus aux excès de table. Sa haute teneur en ions magnésiens et en sels carbonatés active le flux biliaire, favorisant la suppression des substances nocives, des toxines. Ce vin possède aussi des propriétés laxatives. Un verre après le repas du soir active la mobilité du côlon et favorise la digestion.

Néanmoins, attention : au-delà de deux flûtes, on obtient l’effet inverse ! La réaction du pancréas provoque une réduction du mouvement du tube digestif et une difficulté d’évacuation.

L’apport en magnésium, en cuivre, en fer ionique, en calcium et en zinc fait du champagne un excellent soporifique. Il endort aussi efficacement que les produits hypnotiques, mais sans les effets secondaires (sauf en cas d’abus…).

Enfin, le gaz carbonique du champagne stimule les sécrétions des glandes de l’estomac et ouvre l’appétit.

Les 5 bienfaits reconnus du champagne.

Boire du champagne aide à prévenir de la démence

Une étude récente menée par des scientifiques de l’Université de Reading au Royaume-Uni, affirment que le pinot noir et le pinot meunier, tous deux utilisés dans la fabrication du champagne, contiennent des composés qui aident à conjurer la possibilité de contracter une démence plus tard.

Le champagne est l’un des alcools les moins caloriques

Boire ou ne pas grossir, il faut normalement choisir. Sauf que le champagne est si peu calorique que on peut siroter sa flûte sans avoir peur des répercussions sur la balance.

Le champagne est « bon » pour le cœur

Comme le vin rouge et blanc, le champagne peut être bon pour votre cœur. Il contient en effet les mêmes antioxydants qui protègent vos vaisseaux sanguins, réduisent le mauvais cholestérol et préviennent les caillots sanguins. Ce qui entraine une diminution du risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux… Si c’est consommé avec modération, toujours.

Le champagne booste votre bonne humeur

Les buveurs de fines bulles connaissent ce sentiment de joie à partir d’une gorgée de champagne : c’est grâce au magnésium, au potassium et au zinc qu’il contient.