Vente directe à la ferme, magasins, e commerce, auberges :

les coopératives diversifient leurs circuits de commercialisation

La vente directe à la ferme permet de déguster des produits sains et locaux et de rencontrer des producteurs passionnés. Au-delà, les paysans coopérateurs ont su se saisir des nouvelles tendances et attentes des consommateurs. Ils proposent aux visiteurs de prolonger la rencontre en séjournant à l’auberge ou de rester en contact via le commerce. Zoom sur les nouveaux modes de consommation des produits agricoles, des circuits courts en pleine expansion !

La vente à la ferme, le circuit de distribution le plus direct du producteur au consommateur !

Bienvenue à la ferme ! Se rendre chez les agriculteurs, en dehors des circuits de la distribution alimentaire traditionnelle, c’est réaliser un achat qui a valeur d'expérience. La rencontre du producteur et la visite de la ferme permettent d’en savoir plus sur les m…

Read more
  • 0

Qu’est-ce qu’une AMAP

L'AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) Le fonctionnement

Une AMAP naît en général de la rencontre d'un groupe de consommateurs et de paysans (ou artisans transformateurs) prêts à entrer dans la démarche. Ils établissent entre eux un contrat pour une (on distingue en général 2 saisons de production : printemps / été et automne / hiver), selon les modalités suivantes :

Ensemble, ils définissent la diversité et la quantité de denrées à produire pour la saison. Ces denrées peuvent être aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande... La diversité est très importante car elle permet aux partenaires de l'AMAP de consommer une grande variété d'aliments, d'étendre la durée de la saison, et de limiter les risques dus aux aléas climatiques et aux éventuels problèmes sanitaires.

Pendant la saison, et ce de manière périodique (ex…

Read more
  • 0

Paris, une grand ruche, tout simplement

L’abeille domestique participe à la pollinisation à l’origine de la reproduction végétale et contribue avec l’ensemble des insectes pollinisateurs au maintien de la vie sur notre planète. Or, depuis plusieurs années, les insectes pollinisateurs sont menacés par l’utilisation massive des pesticides. Le plan «Ruches et pollinisateurs», dont se dote aujourd'hui la Ville, vise à accompagner, susciter et renforcer les projets en faveur des pollinisateurs. Explications.

Toutes les espèces de pollinisateurs sont considérées comme des sentinelles donnant l’alerte sur les dangers qui menacent à la fois l’équilibre naturel et la santé des hommes. Or, depuis plusieurs années, ces insectes sont menacés par des modifications de leur milieu de vie, en particulier en raison de l’utilisation intensive des pesticides, dont les effets ne sont également pas sans conséquences pour l’homme. Ainsi l’abeille et les pollinisateurs sont à la fois témoins et victimes de la dégradation…
Read more
  • 0